Addiction Méditerranée

7, square Stalingrad - 13001 Marseille

Tel : 04.91.56.08.40

contact@ad-med.fr

© 2016 Addiction Méditerranée

Les groupes "famille"

Les familles et les proches d’usagers de substances psychoactives et/ou de joueurs sont parfois en difficulté et expriment le besoin d’être soutenus et aidés. Il existe plusieurs modalités de réponses pour mieux prévenir et pour mieux accompagner les personnes de l’entourage et notamment celle de proposer des temps collectifs.

 

Au fil du temps, se sont développées des initiatives d’espaces collectifs pouvant prendre différentes formes : groupes de parole, soirées/débats ponctuelles, groupes de parents installés dans le temps etc. Pensés comme complémentaires, ces espaces répondent à des «demandes » diverses : trouver de l’information, partager son expérience, exprimer ses plaintes, ses craintes, etc.

Groupes d'information à destination de l'entourage dans les structures partenaires

Ouverts à tous, ces temps s’organisent autour de thématiques définies avec les partenaires et programmées sur toute une année. Sollicitée pour sa compétence en matière d’addiction, il est néanmoins nécessaire pour l’équipe de choisir des thématiques qui ne stigmatisent pas les participants. L’adolescence, ou les écrans par exemple, sont des portes d’entrée qui facilitent la venue des personnes et qui constituent dans le même temps une possibilité d’évoquer les consommations de produits psychoactifs.

Ces espaces constituent des lieux de rencontres, d’échanges, voire d’entraide qui sont parfois plus facile à investir que des consultations. Après chaque intervention, il est prévu un moment pour prendre le temps de répondre aux sollicitations individuelles dont l’aspect intime de la demande ne peut être parlé dans le collectif. Ce type d’intervention peut générer des orientations et faciliter l'accès aux soins de ceux qui en ont besoin, mais surtout, il permet aux partenaires du territoire impliqués dans l’action d’être sensibilisés et d’être en mesure d’apporter au quotidien une écoute et un premier niveau de conseil, qui peuvent suffire à désamorcer certaines situations.

 

Groupes de paroles


A la différence des actions collectives menées à l’extérieur où la problématique addiction est peu abordée car stigmatisante, les groupes de soutien mis en place dans les CSAPA permettent de répondre à la demande de l’entourage de parler des consommations de leurs proches et d’acquérir les informations nécessaires pour les aider. Approche collaborative, le groupe de soutien ou groupe multifamilial a pour but d’instaurer la famille en co-thérapeute.

 

Ces espaces collectifs sont complémentaires et répondent à des besoins différents. Ainsi, ils peuvent se situer du côté de la prévention où l’apport d’informations générales sur des thèmes comme « l’adolescence » » ou « les abus d’écrans » facilite la rencontre avec les parents qui se posent des questions mais qui ne sont pas encore confrontés à des difficultés liées aux conduites addictives.

 

Ils peuvent s’inscrivent aussi dans une stratégie d’Intervention Précoce par la mise en place de groupes réguliers de parents ayant besoin d’être soutenus dans leur fonction parentale et dans leur relation avec leur adolescent.

 

Enfin, ils peuvent prendre la forme de groupes de parole, où le partage d’expérience va faciliter l’expression des difficultés et l’identification de ressources pour y faire face.